Menu
Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Pokémon Let’s Go Pikachu/Evoli : Un bon titre pour les néophytes et les nostalgiques
Switch
Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste usitao.net
13 novembre 2018 à 17:36:39
15/20

Lecteurs usitao.net
L'avis des lecteurs (172)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.4/20
Tous les prix
Prix Support
52.99€ Switch
52.99€ Switch
Voir toutes les offres
Partager sur :

Présentés comme une passerelle entre Pokémon Go et les épisodes classiques de la série, Pokémon Let’s Go Pikachu et Evoli débarquent sur Switch en cette fin d’année 2018. Ces deux nouvelles éditions proposent une version repensée de Pokémon Jaune, riche de nouvelles idées et d’une prise en main adaptée à la Nintendo Switch, mais qui ne manque pas de soulever de nombreuses questions auprès des amateurs de la saga.

Notre vidéo-test de Pokémon Let's Go Pikachu & Evoli


Si vous connaissez particulièrement bien les épisodes de première génération (Bleu, rouge, vert, jaune), vous ne serez pas dépaysés par Pokémon Let’s Go Pikachu et Evoli. Il y est toujours question de parcourir la région de Kanto afin de collecter 8 badges, défier la ligue Pokémon et capturer un maximum de créatures. Les combats sont toujours au tour-par-tour, tandis que les environnements proposés conservent dans l’ensemble la structure du jeu d’origine. L’ensemble a tout de même fait l’objet de changements, sur lesquels nous allons revenir dans les paragraphes suivants.

Work in progress


Pokémon Let’s Go Pikachu/Evoli : Un bon titre pour les néophytes et les nostalgiques
Selon votre version, le Pokémon de départ diffère.

Le premier a tout de la bonne idée et concerne le rafraîchissement d’un game design désormais âgé d’une vingtaine d’années. S’appuyant sur les standards posés par X / Y ou Soleil / Lune, votre progression s’avère ainsi plus dirigiste et il devient par exemple difficile de passer à côté des indispensables techniques secrètes (pour voler, surfer…) ou de ne plus savoir ou se rendre ensuite. Les techniques secrètes ici évoquées remplacent les encombrantes CS qui occupaient un slot d’attaque de vos créatures, tandis que vous trouverez régulièrement sur votre chemin des personnages vous guidant vers vos prochaines destinations à base de conseils ou d’interrogations très suggestives. Si l’ensemble manque de subtilité et qu’un soupçon de recherche s’avère encore nécessaire sur un ou deux points précis, le résultat a le mérite d’offrir une aventure plus moderne et plus guidée. Quitte à partir sur une base plus assistée, il reste tout de même étonnant de constater l’absence d’une fonctionnalité fort utile comme un journal permettant de se rafraîchir la mémoire sur nos prochaines destinations entre deux sessions plus espacées.

Pokémon Let’s Go Pikachu/Evoli : Un bon titre pour les néophytes et les nostalgiques
Le système de capture reprend le modèle de Pokémon Go.

En revanche, le travail réalisé sur le système de gain d’expérience a porté ses fruits. Celle-ci se récupère en combat même pour les Pokémon de votre équipe qui n’y participent pas (sauf s’ils sont K.O) ainsi que lors des captures, ou la rareté et le niveau du Pokémon ainsi que la qualité du lancer et le nombre de tentatives influent sur la quantité d’expérience reçue. Avec un tel système, le farming a été fortement réduit et l’expérience se veut plus agréable, d’autant plus qu’il reste essentiel de se confronter à la majorité des dresseurs de la région afin d’avoir un minimum de répondant face à la ligue Pokémon. En revanche, et c’est plus étonnant car en opposition totale avec la progression dans l’histoire principale, les experts Pokémon introduits dans cet épisode sont à un tel niveau qu’ils vous obligeront à sévèrement farmer pour pouvoir les défier. Sur le papier, devoir récupérer un Pokémon de chaque type pour affronter les dresseurs concernés offre un challenge supplémentaire appréciable, mais dans les faits, l’ensemble s’avère rébarbatif et réservé aux joueurs acharnés et patients. Notez tout de même qu’un deuxième joueur - utilisant un Pokémon de votre équipe - peut vous rejoindre à tout moment en combat, déclenchant alors des affrontements en deux contre un particulièrement déséquilibrés et qu’on l’on ne conseillera donc qu’aux parents soucieux d’aider leurs petits protégés.

Pokémon Let’s Go Pikachu/Evoli : Un bon titre pour les néophytes et les nostalgiques
Un Ramoloss perdu à Argenta.

Reste la satisfaction de parcourir une aventure toujours aussi plaisante deux décennies plus tard, mais qui propose pour l’occasion bien peu de réelles nouveautés scénaristiques. Celles-ci se comptent sur les doigts d’une main et n’influent que sur quelques fugaces événements de votre périple. Quelques clins d’oeils s’invitent tout de même dans la partie et la disparition du Parc Safari au profit du Go Park influe notamment sur l’endroit où se trouvent certains éléments essentiels du jeu d’origine, mais la sensation de déjà-vu est permanente et nous aurions sans doute apprécié de découvrir ne serait-ce qu’une ou deux séquences inédites un poil plus longues pour offrir un peu de fraîcheur supplémentaire à une aventure ayant déjà connu les joies d’une refonte par le passé. Enfin, sachez qu’en plus de votre Pokémon de départ (Pikachu ou Evoli selon la version choisie) qui restera toujours à vos côtés, un autre peut également sortir de sa Poké Ball et est susceptible de déceler des objets cachés dans l’environnement.

Un double gameplay plaisant

Pokémon Let’s Go Pikachu/Evoli : Un bon titre pour les néophytes et les nostalgiques
Les Pokémon sont désormais visibles dans la nature.

Les combats reprennent quant à eux les bases de la série classique, optant pour une approche tour par tour, l’utilisation d’objets et un système de dégâts basé sur les capacités et les statistiques de vos créatures. Il se voit toutefois amputé de la possibilité d’attacher un objet à votre créature, qui n’a d’ailleurs plus de talent servant à l’origine de compétence passive. Si nous saluons le fait que la progression soit plus accessible, la disparition de ces points particuliers reste regrettable puisqu’ils ne complexifiaient pas outre mesure le gameplay, mais apportaient tout de même un soupçon de stratégie supplémentaire. Les stratèges en herbe, justement, compteront désormais sur le système de capture et d’envoi de Pokémon au professeur Chen pour récupérer des bonbons susceptibles d’améliorer les statistiques de leurs protégés. Pour le reste, les modifications se font à la marge entre retouche de la force de certaines attaques, ajout des méga évolutions de la première génération et introduction de super-attaques pour Pikachu et Evoli. Ces dernières n'apparaissent que rarement et ont finalement un impact plus que limité.

Pokémon Let’s Go Pikachu/Evoli : Un bon titre pour les néophytes et les nostalgiques
Quelques éléments de customisation sont présents.

Si les affrontements reprennent une formule qui ne dépaysera pas les abonnés, le système de capture a en revanche été entièrement modifié et s’appuie sur celui de Pokémon Go, à commencer par le fait de voir les Pokémon directement sur l’aire de jeu. Vous n'utilisez plus vos propres créatures, mais vous retrouvez seul face au Pokémon à capturer, uniquement aidé par vos baies, vos Poké Ball, et surtout votre dextérité : afin de maximiser vos chances de capture, l’idée est comme dans la version mobile de lancer la ball dans le cercle lorsque celui-ci est plus petit. Très simple, ce système a surtout le mérite de remplacer une mécanique historique et vieillissante de la saga, en en faisant un bon complément d’un système de combat qui est lui plus conservateur. L’ensemble reste avant tout pensé pour être compatible avec les différentes jouabilités de la Switch, et s’en sort justement très bien quel que soit votre façon d’utiliser la console. Avec un Joycon ou le Poké Ball Plus, les mouvements sont naturels et - une fois rôdé au lancer - les ratés plutôt rares, même si le deuxième cité est bien moins agréable à tenir en main après plusieures heures de jeu et souffre tout de même de l’absence de touches supplémentaires. Quant au mode portable, il utilise la gyroscopie pour orienter vos lancers et fait parfaitement tourner le jeu, exception faite de quelques ralentissements rencontrés de temps à autres.

Go go gadget

Pokémon Let’s Go Pikachu/Evoli : Un bon titre pour les néophytes et les nostalgiques
Ecrou-carnage ?

Nous l’évoquions un peu plus haut, mais le parc safari a également été remplacé par un Go Park, qui fait office de passerelle entre Pokémon Go et ces deux nouvelles versions sur Switch. Il est en effet possible d’y importer les créatures de l’opus mobile avant d’ensuite aller les capturer pour les utiliser dans Let’s Go Pikachu et Evoli. Son niveau dépend alors des PC originaux de votre créature. Des mini-jeux sont également au programme et la capture de Meltan, nouveau venu dans l’univers de Pokémon se fera également par le biais de la connexion entre les deux jeux. Notez tout de même que nous n’avons pas encore pu essayer tous ces éléments, la connexion avec Pokémon Go n'étant pas encore accessible à l’heure où nous écrivons ces lignes. Nous ferons un point sur ces derniers et mettrons à jour le test une fois que ce sera le cas.

Avant de conclure, évoquons tout de même la partie visuelle d’un titre particulièrement réussi sur ce point. Proposant une direction artistique mignonne et colorée, l’aventure bénéficie du passage de la série principale sur Switch pour dévoiler des environnements plus fins, ainsi qu’un travail plus poussé sur les animations des capacités ou les mouvements de votre compagnon en jeu. Sur ce point, le charme opère de nouveau et Kanto se dévoile sous une forme plus avenante sans nous dépayser pour autant, ce qui devrait autant raviver la flamme des anciens joueurs qu’éveiller la curiosité des nouveaux venus.

Les notes
+Points positifs
  • Le gameplay de capture, finalement complémentaire des combats
  • Les nouvelles idées sont généralement bien intégrées
  • Moins de farm pour arriver jusqu’au conseil des 4
  • Animations, cut-scenes et DA réussis
  • Prise en main bien pensée quel que soit le support...
-Points négatifs
  • … Malgré un Poké Ball Plus moins adapté aux sessions longues
  • L’absence des talents et objets à tenir
  • Farmer pour affronter les experts Pokémon
  • Presque aucune nouveauté narrative
  • Quelques (rares) ralentissements en mode portable

Pokémon Let’s Go Pikachu et Evoli réussissent à concilier la structure d’un épisode classique avec des éléments de gameplay renouvelés. Ces deux nouveaux opus ne sont toutefois pas exempts de tous reproches, en témoignent les affrontements contre les experts, un brin exigeants en terme de grind, le retrait de quelques fonctionnalités qui n’auraient pourtant en rien empêché le titre d’être accessible, ainsi que la sensation de retrouver une aventure sans nouveauté narrative majeure. Malgré ces quelques défauts, la plupart des changements opérés font mouche, qu’il s’agisse de la capture qui permet d’offrir une mécanique de jeu différente de celle des combats, ou la disparition des CS héritée des épisodes Soleil et Lune. Si vous êtes un habitué de la série en attente de nouveautés, Let’s Go Pikachu et Evoli n’est peut-être pas fait pour vous. En revanche, le titre conserve suffisamment d’atouts pour attirer les néophytes ou les anciens joueurs désireux de redécouvrir l’aventure sous une forme plus moderne.

Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste usitao.net
13 novembre 2018 à 17:36:39
15/20
Lecteurs usitao.net
L'avis des lecteurs (172)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.4/20
Mis à jour le 13/11/2018
Nintendo Switch Aventure RPG Nintendo Game Freak
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
usitao.net
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live